fren

L’ancien moulin à huile

Aujourd’hui, une visite à Château Puech Haut ne peut se faire sans une visite de l’ancien moulin à huile, entièrement authentique. Depuis février 2014, vous pouvez y admirer une meule du XVIIIème siècle, inchangée depuis l’antiquité, ainsi qu’un moulin complet du XIXème siècle activé par une machine à vapeur et toujours en activité.

Puech Haut, avant d’être un vignoble, n’était qu’une oliveraie plantée par le père de Gérard Bru. Ce dernier, venait ici travailler ces oliviers lorsqu’il était étudiant, bien longtemps avant de songer à y cultiver des vignes.
Tombé amoureux de ces terres, il put les acheter en 1981 après une carrière dans l’industrie. Depuis, les vignes ont remplacé les oliviers. Et c’est avec les quelques hectares préservés, que Gérard Bru produit une huile chaque année.

L’huile d’olive est un produit connu depuis l’antiquité. Comme le vin, elle peut être de différentes variétés, puisqu’il existe de nombreuses variétés d’olives. Son goût et ses arômes diffèrent en fonction du terroir, du climat, et bien sûr de la variété d’olive cultivée et de leur maturité lors de la récolte, dont la période s’étend de novembre à février. Donnant naturellement un goût amer, la qualité de l’huile est évaluée en fonction de l’intensité de cette amertume et de la teneur en acidité. C’est, entre autres, ce qui fait la différence entre une huile d’olive vierge et une d’olive vierge extra. Ainsi, l’olive et le raisin, et donc l’huile d’olive et le vin, ont beaucoup de points communs. Ce sont deux produits qui trouvent leur origine dans la terre, deux fruits cultivés par l’homme depuis des siècles, deux liqueurs mises en bouteille pour le plus grand plaisir de nos palais. Finalement, comme pour le vin, lorsque l’on ôte le bouchon de verre d’une bouteille d’huile d’olive Puech Haut, c’est une partie de l’âme du domaine qu’on laisse s’échapper.